Traitements Médicamenteux de la Douleur

les médicaments pour soulager la Douleur

Lors du traitement médicamenteux, le médecin procède selon les trois paliers de l’échelle antidouleur de l’Organisation mondiale de la santé (OMS):

Pailer 1
Analgésique non opioïde
±adjuvant
Pailer 2
Opioïde faible
±analgésique non opioïde
± adjuvant
Pailer 3
Opioïde fort
±analgésique non opioïde
±adjuvant
p. ex.
métamizole, diclofénac, acide acétylsalicylique,
ibuprofène
p. ex.
tramadol, dihydrocodéine, tilidine
p. ex.
fentanyl-TTS, morphine
forme retard., buprénorphine
Modèle selon OMS 1996

 

Palier 1: Le palier 1 comprend des médicaments comme le paracétamol ou l’acide acétylsalicylique pour des douleurs d’intensité faible à modérée. Beaucoup de ces médicaments sont disponibles sans ordonnance en pharmacie. C’est très utile dans des cas précis, comme p. ex. des maux de tête aigus. En cas de prise à long terme, il convient cependant d’en parler au médecin parce que ces médicaments peuvent être nocifs pour les reins et le foie.

Palier 2: Si les médicaments du palier 1 ne suffisent pas à soulager les douleurs, le palier 2 est appliqué. Il comprend les opioïdes dits faibles, comme p. ex. le tramadol ou la codéine.

Palier 3: Le palier 3 comprend les opioïdes forts, comme p. ex. la morphine, la buprénorphine ou le fentanyl. Seule l’intensité de leur action les distingue des opioïdes faibles. Les opioïdes forts s’utilisent lorsque les médicaments des paliers 1 et 2 ne suffisent pas à soulager les douleurs.